Tous les articles par fwolsztyniak

Les classes de 1ereS 1, 2nd 9 et 2nd 5 ont intégré le club science cette année.

IMG_1868Les élèves volontaires ont choisi de mettre un point un système de dépollution de l’eau avec des plantes dé-polluantes dans la bonne humeur.

Au fur et à mesure des séances, nous avons monté ce projet avec des bacs en plastiques, des pompes, des plantes et des tuyaux.

 

Nous sommes allés chercher les plantes dans la prairie humide du lycée.

Nous avons sélectionnés les espèces suivantes, le Carex, le Joncus et le Consoude qui ont la particularités de vivre en supportant de grandes capacités d’eau. Elles pourront donc vivre dans les billes d’argiles (ci-dessous).

IMG_1864

Maintenant que nos plantes sont mises en pots et que nos système de dépollution sont installés, nous devons vérifier que le système de dépollution de l’eau fonctionne bien !

IMG_1891

Antoinette I.

Et de Trois !

Sur la demande des membres du Club S., les heures allouées aux différentes tâches se devaient d’être revues à la hausse. En effet nous n’avions pu précédemment finir la pose des nichoirs, la conception des panneaux informatifs destinés aux deux zones humides de notre établissement ou la pose d’un pluviomètre, mais surtout de préparer l’arrivée d’une nouvelle reine (des abeilles je vous rassure) par la réalisation de cadres cirés.

Nous avons fixé des feuilles de cire gaufrées sur des cadres qui sont destinés à être déposés dans notre seconde ruche. Le rôle de ces cadres est de recevoir le miel.

photos-69La journée, et non plus la demi-journée, fut consacrée à ces diverses tâches, en plus de la préparation du repas commun.

A noter, la présence juste après ses cours de fac de notre « maître informaticien » Maximilien, qui est venu nous apporter son aide précieuse.

Organisation du Travail
Organisation du Travail !

Frédéric W.

Semaine de Solidarité Internationale 2015

Encore une nouvelle soirée à l’hybride dans le cadre de la Semaine de Solidarité Internationale  2015, le 19 novembre dernier ?

Non, pas tout à fait : chaque année nous retournons dans ce lieu magique afin de débattre dans une ambiance conviviale du travail qui a été fait durant l’année par les membres du Club S., anciens comme actuels. Une nouvelle fois j’ai vu, au laboratoire ou sur le lieu de projection, une interactivité entre élèves, étudiants, parents et professeurs de notre établissement. Cette collaboration avait été voulue par les membres fondateurs et elle est restée toujours active malgré les aléas de la vie.

Le travail fait autour de la thématique des énergies renouvelables a été remarqué et complimenté durant cette soirée par les organisateurs de la soirée. Nous les en remercions ici.

Court métrage réalisé par Alice et Cyprien. il a été projeté à l’Hybride le 19 novembre 2015.

De plus nous avions, cerise sur le gâteau, la possibilité de nous exprimer sur les ondes de radio R.P.L 99 FM, qui a animé un plateau radio ce soir-là.

Il m’a fallu du temps pour écrire sur la S.S.I 2015.

Nos pensées vont aux familles des victimes.

Frédéric W.
Voici le podcast du plateau radio du 19 Novembre : ICI

Du sang neuf

photos-48
Cette nouvelle année scolaire a vue l’arrivée dans notre laboratoire expérimental d’un nouveau membre.
C’était l’occasion pour moi de lui poser deux ou trois questions afin de vous faire connaitre cette personne qui est appelée à devenir un pilier du Club S.
En voici un résumé.

Manuel PIROT ,professeur agrégé de sciences de la vie et de la Terre, est arrivé au lycée Louis PASTEUR en connaissant l’existence du Club S. Partant du principe qu’on ne protège bien que ce que l’on connait, il se fixe comme but pédagogique de sensibiliser les élèves à une diversité de vie, « sans exception », précise-t-il, afin de leur faire comprendre l’interaction qui se produit entre l’Homme et la Nature. Ainsi ils peuvent réduire ou favoriser la biodiversité qui les entoure selon leurs actions. Ce processus implique un choix.
Afin de les aider dans ce sens, Manuel propose d’améliorer leurs connaissances naturalistes et de se servir du parc de notre lycée comme sujet d’étude. De plus, il souhaite créer une structure d’accueil pour le grand public et médiatiser davantage le Club S. en utilisant plus d’outils liés à l’information, qu’elle soit interne (ENT, journal du lycée) ou plus spécifiquement tournée vers les élèves, comme Edmodo, ou vers l’extérieur, comme ce site.
En ce qui nous concerne, l’arrivée d’un nouvel élément aussi solaire vivifie nos vieux os et profitera à l’ensemble de nos membres.

En espérant ne pas avoir déformé ses propos.
Frédéric W.

Rencontre au sommet.

Je sors, tu sors, il sort…… Et si une simple sortie se transformait en  reportage? Ok.

Je m’explique. Il nous est arrivé d’aller dans des concerts, ou au théâtre, ou dans des vernissages, de ce fait, nous rencontrons les artistes. Mais avez-vous déjà questionné ces vedettes sur des thèmes n’ayant pas forcément de rapport avec leurs professions ? Non ! Et bien c’est ce qu’ont fait nos « anciens » du Club.S qui lors d’un concert de Didier Super nous ont rapporté cette interview décalée, forcément, à l’image du personnage.

Merci à Didier Super pour avoir ouvert les portes de sa loge.

Merci à Samuel de l’avoir filmé.

ViméoDidierSuper

Frédéric W.

Pasteur fait son cinéma.

Nous parlions dans l’article précédent, d’entraide et d’un certain état d’esprit qui règne au sein du Club.S. En voici un nouvel exemple. Chaque année des élèves de seconde participent à un projet qui s’intitule « Pasteur fait son cinéma ». Ces élèves sont sensibilisés, par des intervenants extérieurs ou par leurs professeurs, aux cours métrages, voir aux longs métrages. Ils doivent même réaliser de petits scénarii tirés de leurs lectures. C’est ici que nous intervenons. En effet nous gardons dans la mesure du possible des contacts avec les promotions passées, et un « ancien », Samuel, fait actuellement des études de cinéma à l’université de Lille 3. Il a accepté de donner de son savoir et de son temps  aux élèves de seconde qui ont souhaité mettre en scène leurs scénarii. Il est venu de ce fait le vendredi matin au C.D.I pour diriger trois équipes de jeunes réalisateurs. Le résultat fut trois courts- métrages dont voici un exemple ci-dessous. Un  très grand merci à lui.

ViméoPasteurCinéma

Frédéric W.

 

Prix de l’innovation pour le Club.S Pasteur.

Le Club S du lycée envoya cette année scolaire 2013/2014 un pool d’élèves disputer les qualifications du concours « faites de la science », qui est  organisé comme chaque année par l’université des sciences de Lille1. Ce concours est national et la finale est organisée à Montpellier.

concour

Au-delà du fait qu’ils remportèrent le prix de l’innovation pour avoir mis au point un système de filtration d’eau grise, le projet s’intitulant « la lagune de Pasteur », c’est l’entraide entre les élèves de différents niveaux qu’il faut souligner. En effet, nous avions trois élèves de terminale S,  une élève de première S et trois élèves de seconde.

Le projet commença sous l’impulsion des élèves de seconde puis fut soutenu par trois élèves de terminale S et complété par une élève de première S. De plus des professeurs vinrent soutenir le projet (Mathématiques, Sciences de la vie et de la Terre, Histoire Géographie). C’est cela l’esprit voulut par les acteurs du club .S. Cette première synergie est d’autant plus importante que le système de fonctionnement du Club.S se fait sur le temps libre des élèves et des professeurs. Il n’est pas question ici d’autres types d’organisation. Les élèves viennent s’ils ont un professeur absent ou pendant la pause méridienne et même après les cours. Imaginez dès lors la complexité de réunir les élèves des différents niveaux et les professeurs ! Les élèves discutaient de leurs avancées dans la file d’attente de la restauration, durant des déjeuners pris en commun, aux récréations, par mail. Ce fut une belle expérience couronnée par l’obtention de ce trophée et la reconnaissance du jury pour le travail accomplit. Un leader se dégagea de cette aventure, doté d’une forte personnalité, sans qui le travail fourni aurait été de moindre qualité, elle s’appelle Dagmar, qu’elle en soit ici remerciée.

Un grand merci à monsieur Gabriel BILLON, professeur des Universités ; Chimie analytique/ géochimie des contaminants et madame Justine CRIQUET, maître de conférence, chimie –marine.Tous deux enseignant à l’université Lille 1. Ils nous ont apporté leurs aides précieuses.  Nous n’aurions jamais pu gagner ce prix sans eux.

Frédéric W.

Lien faites de la science ici

Le club Science reçoit un élève sud-coréen.

Au cours de la semaine de stage deSeug Ho, des membres du Club.S étaient venus, comme à l’habitude, pour continuer leurs travaux, mais l’arrivé d’un élève doté d’une telle personnalité, nous obligea, à organiser une réunion dans la précipitation avec, de ce fait, une partie des membres du Club.S, les plus désireux de converser avec Seug Ho.

Ce fut l’occasion pour les élèves de connaître la vie des habitants de la Corée du sud, de l’opinion que pouvaient avoir ces habitants par rapport aux pays limitrophes. Surtout quand on connaît les tensions qui ont pu naître entre le Japon et la Corée au cours du temps (colonisation de la Corée par le Japon en 1905, les conflits territoriaux persistant entre le Japon et la Corée du Sud) ou simplement au niveau des goûts alimentaires des uns et des autres. Beaucoup de questions furent posées à Seug Ho, permettant de découvrir ces différences entre nos pays qui font notre richesse et notre patrimoine.

Nous avions le Candide de Voltaire dans nos locaux en quelque sorte.

La séance terminée, Seug Ho fut intronisé comme membre honoraire du Club.S par la remise de deux badges, l’un représentant le logo du club, l’autre le logo des anciens du club.

amster_2

Frédéric W.