Bilan Biodiversité de l’année 2016

Cette année, de nombreuses actions ont été mises en place au Lycée Pasteur afin de sensibiliser un public de plus en plus varié à la biodiversité. En plus des traditionnels « Chantiers Nature », des professionnels sont intervenus afin d’améliorer la connaissance naturaliste du site et pour la première fois, le lycée a ouvert ses portes au public à l’occasion de la fête des mares !

Les « Chantiers Nature » réalisés le premier jour de chaque vacances, ont été cette année encore l’occasion pour les membres de l’atelier de pratique scientifique de se retrouver dans une ambiance conviviale et de réaliser des travaux de gestion des espaces verts du lycée. Plantation d’une haie, fauche, préparation des ruches, débroussaillage ont été au programme. Ces actions ont pu être complétées en fin d’année par d’autres élèves de secondes.

20160602 15200520160602 155246

Un inventaire Faune/flore a été réalisé avec l’aide précieuse de Bruno Derolez. Plus de 150 plantes recensées dont Ophrys apifera (une orchidée protégée, qui bien qu’elle soit la plus fréquente de la région n’en reste pas moins rare en ville !), 25 à 30 espèces d’oiseaux (le chiffre évolue en fonction des saisons et n’est pas définitif), 10 espèces de coccinelles dont une exceptionnelle dans la région et au moins 2 autres rares, 6 espèces de Libellules, 6 papillons et pour l’instant 1 amphibien, le Triton ponctué.

Orchidees 2     

AzuréUn parcours de découverte des différents « site d’intérêt » des espaces verts du lycée a été construit avec les élèves. Des piquets auxquels sont associés des QR codes renvoient à un page internet écrite par les élèves. Ce parcours pourra aussi être utilisé pour proposer des activités aux élèves, par exemple en seconde puisque les QR codes pourront être associés à d’autres supports : vidéos, images, questionnaires…

Exemple de page :

http://sciences-et-nature.e-monsite.com/pages/visite-lycee/ruches-urbaines.html

http://sciences-et-nature.e-monsite.com/pages/visite-lycee/pelouse-tondue.html

20160602 150830Évènement de l’année, le lycée a ouvert ses portes au public le 4 juin à l’occasion de la fête des mares. Une animation proposée par l’association Nord Nature Chico Mendes a permis à la trentaine de personnes de tous âges présente de découvrir tritons, larves de libellules, notonectes et autres limnées des jeunes mares du Lycée déjà bien peuplées ! Une réussite pour l’équipe qui sera à coup sûr renouvelée l’année prochaine ! Ci-dessous une vidéo réalisée par Pierre Valle et Samuel Louwagie (anciens élèves du Lycée) à l’occasion de cette journée. Grand merci à eux!

image_vidéo

Toutes ses actions n’auraient pas été pu être réalisées sans le dynamisme, l’envie et la convivialité de Frédéric Wolsztyniak, élément indispensable de l’équipe SVT du Lycée Pasteur qui nous quitte pourtant pour un congé formation. Devenir prof d’Histoire Géo est son nouvel objectif : Nous te souhaitons de réussir dans cette voie, tu le mérites !

L’année prochaine, nouvelle étape puisqu’un atelier scientifique verra le jour avec les élèves motivés pour rédiger un « véritable » plan de gestion du lycée. Maintenant que nous avons toutes ces connaissances naturalistes, que faire pour maintenir les espèces présentes et favoriser la venue de nouvelles ?

Merci à :

Eric Dubois, Nord Nature Chico Mendes : http://www.nn-chicomendes.org/

Bruno Derolez, CPIE Chaîne des Terrils : http://www.chainedesterrils.eu/

Pierre Valle, AEMS: https://www.facebook.com/Etudiantspourunmondesolidaire/

ENRX : http://www.enrx.fr/

Les Blongios : http://www.lesblongios.fr/

A consulter :

https://www.facebook.com/ClubSciencePasteurLille/

http://clubscience.etab.ac-lille.fr/

Musée des paysages / DAS LANDSCHAFTSMUSEUM

LE MUSEE DES PAYSAGES :

Déceler la biodiversité qui compose un paysage demande de poser son regard, en effet chacun perçoit différemment  la biodiversité.

Choisissez à l’aide du cadre le paysage qui illustre le mieux la biodiversité au lycée Pasteur selon vous.
Il complètera ainsi le musée des paysages.


DAS LANDSCHAFTSMUSEUM

Wenn wir die Biodiversität in einer Landschaft entdecken wollen, müssen wir aufmerksam sein.  Jeder hat darüber hinaus nämlich auch seine eigene Art und Weise, die Biodiversität wahrzunehmen.

Sehen Sie sich um und betrachten Sie durch einen Ihnen zur Verfügung stehenden Rahmen  die Landschaft, die Ihrer Meinung nach  die Biodiversität auf dem Gelände des Pasteur-Gymnasiums am besten illustriert.  Machen Sie ein Foto von Rahmen und Landschaft.
Ihr Foto  wird in unser „Landschaftsmuseum“ aufgenommen.

Diversité floristique

Étude de la diversité floristique en fonction des milieux

  1. Objectif:

    Comparer la diversité floristique de 2 milieux

  2. Outils:

    2 cadres divisés en quadra

    papier/crayon

  3. Protocole:

Dans chaque milieu:

  • Poser le cadran sur le sol                         Course d'orientation sur le coteau d'Elnes
  • compter dans chaque quadra le nombre d’espèce différentes (inutile de les identifier) -> compléter un tableau
  • faire une moyenne du nombre d’espèce dans chaque quadra
    • -> on obtient le nombre d’espèces moyen dans le milieu.
      • exple: milieu 1: 10 espèces par m², milieu 2: 3 espèces par m²
  • Si le temps le permet, prendre une photo à la verticale du cadran pour visualiser la couverture du sol
  • Comparer les résultats obtenus:
    • quel est le milieu le plus riche en espèce?
    • Quelle est la couverture du sol (voyez-vous encore le sol ou est-il couvert par la végétation?)?
    • Quelle est la zone la plus colorée?
  • Interprétation:
    • Quels sont les facteur pouvant expliquer cette répartition? végétation alentours (arbres), lumière, type de sol, gestion par les jardiniers, apport de pesticides, d’engrais, tonte…
  • Critique du protocole
    • quels sont ses défauts
    • quels sont ses qualités?
    • Que pourrions-nous faire pour améliorer le protocole?

Have Fun!

Les classes de 1ereS 1, 2nd 9 et 2nd 5 ont intégré le club science cette année.

IMG_1868Les élèves volontaires ont choisi de mettre un point un système de dépollution de l’eau avec des plantes dé-polluantes dans la bonne humeur.

Au fur et à mesure des séances, nous avons monté ce projet avec des bacs en plastiques, des pompes, des plantes et des tuyaux.

 

Nous sommes allés chercher les plantes dans la prairie humide du lycée.

Nous avons sélectionnés les espèces suivantes, le Carex, le Joncus et le Consoude qui ont la particularités de vivre en supportant de grandes capacités d’eau. Elles pourront donc vivre dans les billes d’argiles (ci-dessous).

IMG_1864

Maintenant que nos plantes sont mises en pots et que nos système de dépollution sont installés, nous devons vérifier que le système de dépollution de l’eau fonctionne bien !

IMG_1891

Antoinette I.

Et de Trois !

Sur la demande des membres du Club S., les heures allouées aux différentes tâches se devaient d’être revues à la hausse. En effet nous n’avions pu précédemment finir la pose des nichoirs, la conception des panneaux informatifs destinés aux deux zones humides de notre établissement ou la pose d’un pluviomètre, mais surtout de préparer l’arrivée d’une nouvelle reine (des abeilles je vous rassure) par la réalisation de cadres cirés.

Nous avons fixé des feuilles de cire gaufrées sur des cadres qui sont destinés à être déposés dans notre seconde ruche. Le rôle de ces cadres est de recevoir le miel.

photos-69La journée, et non plus la demi-journée, fut consacrée à ces diverses tâches, en plus de la préparation du repas commun.

A noter, la présence juste après ses cours de fac de notre « maître informaticien » Maximilien, qui est venu nous apporter son aide précieuse.

Organisation du Travail
Organisation du Travail !

Frédéric W.

Semaine de Solidarité Internationale 2015

Encore une nouvelle soirée à l’hybride dans le cadre de la Semaine de Solidarité Internationale  2015, le 19 novembre dernier ?

Non, pas tout à fait : chaque année nous retournons dans ce lieu magique afin de débattre dans une ambiance conviviale du travail qui a été fait durant l’année par les membres du Club S., anciens comme actuels. Une nouvelle fois j’ai vu, au laboratoire ou sur le lieu de projection, une interactivité entre élèves, étudiants, parents et professeurs de notre établissement. Cette collaboration avait été voulue par les membres fondateurs et elle est restée toujours active malgré les aléas de la vie.

Le travail fait autour de la thématique des énergies renouvelables a été remarqué et complimenté durant cette soirée par les organisateurs de la soirée. Nous les en remercions ici.

Court métrage réalisé par Alice et Cyprien. il a été projeté à l’Hybride le 19 novembre 2015.

De plus nous avions, cerise sur le gâteau, la possibilité de nous exprimer sur les ondes de radio R.P.L 99 FM, qui a animé un plateau radio ce soir-là.

Il m’a fallu du temps pour écrire sur la S.S.I 2015.

Nos pensées vont aux familles des victimes.

Frédéric W.
Voici le podcast du plateau radio du 19 Novembre : ICI

Du sang neuf

photos-48
Cette nouvelle année scolaire a vue l’arrivée dans notre laboratoire expérimental d’un nouveau membre.
C’était l’occasion pour moi de lui poser deux ou trois questions afin de vous faire connaitre cette personne qui est appelée à devenir un pilier du Club S.
En voici un résumé.

Manuel PIROT ,professeur agrégé de sciences de la vie et de la Terre, est arrivé au lycée Louis PASTEUR en connaissant l’existence du Club S. Partant du principe qu’on ne protège bien que ce que l’on connait, il se fixe comme but pédagogique de sensibiliser les élèves à une diversité de vie, « sans exception », précise-t-il, afin de leur faire comprendre l’interaction qui se produit entre l’Homme et la Nature. Ainsi ils peuvent réduire ou favoriser la biodiversité qui les entoure selon leurs actions. Ce processus implique un choix.
Afin de les aider dans ce sens, Manuel propose d’améliorer leurs connaissances naturalistes et de se servir du parc de notre lycée comme sujet d’étude. De plus, il souhaite créer une structure d’accueil pour le grand public et médiatiser davantage le Club S. en utilisant plus d’outils liés à l’information, qu’elle soit interne (ENT, journal du lycée) ou plus spécifiquement tournée vers les élèves, comme Edmodo, ou vers l’extérieur, comme ce site.
En ce qui nous concerne, l’arrivée d’un nouvel élément aussi solaire vivifie nos vieux os et profitera à l’ensemble de nos membres.

En espérant ne pas avoir déformé ses propos.
Frédéric W.

Un premier chantier Nature à Pasteur

Dans la continuité des « chantiers Nature » réalisés en 2013, 2014 et 2015 (creusement de deux mares et plantation d’une haie champêtre), les élèves du Lycée Pasteur ont en novembre planté une nouvelle haie de 15m de long.

Il s’agit d’une haie double dans laquelle 2 rangs sont plantés en plaçant les arbustes en quinconce (voir schéma).

6 5 3 3 2

Cela a l’avantage d’épaissir la haie et ainsi de multiplier les zones de refuge pour la faune. Les espèces choisies sont uniquement des essences locales qui supportent bien la taille : cornouillers sanguins, églantiers, noisetiers, chênes, saules (marceaux et blancs), aubépines, érables…

L’objectif de cette haie est double : d’une part, elle va donc servir de refuge et de site de nourrissage pour la faune, d’autre part, elle devrait nous permettre à terme de servir d’observatoire derrière lequel nous pourrons d’observer la faune, notamment les oiseaux pour la mise en place de programme du Museum National d’Histoire Naturelle de Paris tel Birdlab.

L’association Nord Nature Chico Mendes nous a apporté son support technique et logistique et nous offrant notamment une vingtaine d’arbustes de 50cm à 1m et nous fournissant les outils. Les saules ont été prélevés directement sur le terrain.

Cette haie doit maintenant être paillée afin d’éviter que les herbes alentours n’empêchent la reprise des arbres au printemps. Ce paillage va aussi permettre de réguler l’humidité au pied des arbustes.

Un prochain chantier est donc prévu pour Décembre 2015 !

Le Club Science

Lecturefichiergw 1 do          Logochico               Logo vne                                                                               

Deuxième Chantier Nature de l’année à Pasteur!

En Novembre, une haie de 10m avait été plantée de manière à créer une zone de refuge et d’alimentation à la faune, mais aussi afin de pouvoir observer la mare temporaire sans déranger la faune.

En cette journée du 21 décembre 2015, les adhérents du Club Sciences ainsi que Frédéric Wolsztyniak, Adjoint technique principal, et Manuel Pirot, professeur de SVT au lycée, ont participé au deuxième chantier de l’année qui consistait en une fauche des prairies permanentes mais également ratissage et désherbage des espaces verts appartenant au lycée durant 3 heures de dur labeur.

desherbage Alice_fauche

Fauche_Cyp     Fauche_Léo

D’autre part, les haies plantées cette année et l’année dernière ont été paillées pour éviter qu’elles ne soient envahies par les mauvaises herbes.Brouette

En parallèle une équipe a été chargée d’aménager des mangeoires pour oiseaux afin de mettre en place le programme proposé par le Museum d’Histoire Naturelle de Paris (MNHN) appelé Bird Lab. L’objectif est d’observer le comportement des oiseaux en hiver. Il s’agit d’un programme de sciences participatives pour lequel tout le monde (même non spécialiste) est inviter à participer.

Plus d’infos ici: http://www.vigienature-ecole.fr/les-observatoires/comment-participer-oiseaux-des-jardins/etudier-les-oiseaux-en-hiver-avec-birdlab

Pour les personnes ayant un smartphone, une application est téléchargeable ici:

                                                2000px-Get_it_on_Google_play.svg_    Download_on_the_App_Store_Badge_FR_135x47.svg

Deux autres interventions sont prévues dans les mois à venir sur les même espaces pour compléter le travail déjà réalisé.
Intéressé? Venez nous voir au labo de SVT ou envoyez nous un mail si vous voulez participer !                                                   2
Le Club Science